Je vous parlais à la fin du mois dernier de mon triptyque qui prenait la poussière, et comme c'est toujours le cas, je vous fais un état des lieux, histoire de me motiver.

Tout à commencer cet été. Après avoir fini un mobile d'animaux d'Afrique pour le petit R (dont j'espère récupéré une photo un jour pour vous le montrer, j'en suis assez fière), je n'avais plus rien sur le feu, et une furieuse envie de peindre. Après une nuit de réflexion, l'idée était prête : un triptyque sur toile sur le thème de la forêt amazonienneamazonienne, inspiré par le Dounier Rousseau et Frida Khalo pour le style et Matisse pour la technique (acrylique collée). Après une recherche sur le net sur la faune et la flore du poumon de la Terre, j'ai mis sur papier la composition. Voici donc le tout premier croquis :

P1000123

Je sais, on voit pas grand chose. Ensuite, j'ai fais trois croquis aux crayons aquarellableaquarelable, pour préciser la composition de chaque panneau et me donner une idées des couleurs. Les voici :

P1000126P1000125P1000124

A partir de là, je suis parti en quête de matériel : 3 grandes toiles, des carrés Conté et de nouveau pinceau. De retour à la maison, j'ai fais un croquis définitif du fond, composé d'un cacaoyer, d'un acajou et de lianes :

P1000127

Avant de le reporter sur les toiles et de les peindre :

P1000119P1000118P1000117

L'ensemble des autres éléments est peint à l'acrylique sur Canson puis retravaillé au pastel. Sont achevés les orchidées, les fleurs d'hibiscus, les papillons, le toucan et le colibri.

P1000120P1000121

Bref, il y a encore un max de taff avant d'en voir le bout !