J'ai été taggé par Elle, et c'est ma première fois. Donc voilà :

TAG PUTAFRANGE SUBLIME

image16

Votre juron préféré en voiture:

Je conduis pas, mais de manière général, l'insulte que je siffle entre les dents, c'est "abruti". Et finalement, c'est assez de circonstance.

La dernière fois que vous avez trop bu:

La dernière fois que j'ai beaucoup bu, j'ai dansé, parlé, crié, baisé, bu, exagéré, et pas dormi. Et la dernière fois que j'ai trop bu, je me suis fais ramené par une copine d'un copain et j'ai vomis dans mon lavabo. En vrai, j'ai trop bu que deux fois dans ma vie, toutes les autres fois, j'ai seulement beaucoup bu.

Dans sex and the city, vous vous identifiez à :

Je regarde que rarement, avec mes cousines, et en général on parle en même temps donc je ne suis pas beaucoup. Je ne m'identifie pas à Carrie car elle fait n'importe quoi et regrette souvent ses décisions. Je m'identifie un peu à Miranda (c'est bien elle la blonde plus agée ?) car elle expérimente beaucoup de chose sans complexe. Je m'identifie aussi à Charlotte, à cause du prénom, et car elle sait ce qu'elle veut, et son coté prude cache une force de volonté. Et la 4°, j'ai oublié son nom, mais elle a de moi un certain manque de confiance en elle.
Je vais faire une variante Desperate Housewives, car même célibataire sans enfants, je me sens plus proche de ces banlieusardes que des New Yorkaise. Et là, sans hésiter, je suis Lynette, inébranlable en apparence, dans une relation saine et épanouïe avec son homme (je suis pas toujours célibataire) mais completement dépassée par les évènement.

Vous pourriez y passer des heures:

C'est pas que je pourrez y passer des heures, c'est que je le fais quand je peux.
Y a mon bistrot fétiche à Wazemmes (Lille). C'est ma seconde famille, une sorte de maison où tout le monde peut venir, et où on débat aussi bien de la difference entre la bière pression et la bière bouteille que du rôle de la culture dans la société. Y a de vieux bourrus et de jeunes branleurs, des communistes et des Sarkozystes, des infographistes et des maçons. Y a le patron du bar d'à coté et le boucher des halles, tous deux pollak... Lait chaud cannelle en hiver, diabolo orgeat en été, et bière la nuit tombée. Quand je suis à Lille, j'y passe, même en coup de vent, tous les jours.
Et puis y a internet, lire des blog, chercher des info, télécharger diverses choses, discuter sur Msn avec J ou mes soeurs, ...

Votre phrase fétiche:

"C'est l'intention qui compte". Ca marche pour tout, pas seulement pour les cadeaux. Bonne ou mauvaise intention, le résultat peut ne pas être probant, c'est l'intention qui compte. Dommage que la société ne soit pas toujours d'accord, car j'avais bien l'intention d'y répondre, à ce courrier de la CAF de 2005.

Si vous deviez choisir:

Donc là, faut choisir entre Jude Law, Brad Pitt et Paul Walker. Le dernier, je sais pas qui sait, et j'ai pas envie d'aller titiller Google maintenant. Je dirai donc Brad Pitt, car ... j'en sais rien, y a Fight Club, Snatch, entre autres, là j'ai un trou, mais je sais qu'il est plus représenter dans ma DVDthèque que ce brave Jude (qui au passage est l'amoureux secret de ma plus jeune soeur).
Si on me laisse un joker, je choisirai Johnny Depp car il transforme le film le plus bateau en film culte (oui, je parle de Pirates des Caraïbes) et que je n'ai pas le souvenir d'avoir vu un seul film avec lui qui n'en vaille pas le coup. Même Cry Baby est sympa.

On vous confond souvent avec:

On me confond pas, je suis unique.

A votre diner idéal vous réunissez:

La tradition voudrait que j'inscrive ici le nom de quatre ou cinq célébrités, de préférence des intellectuels décédés. Dans ce cas, je mettrai Aristote, Picasso, Marie-Antoinette, Coco Chanel et (je cherche un homme brillant et séduisant, pour le plaisir de la chair après le diner, mais j'ai du mal à me décider), allez, Nijinski. Bien sûr, tous quand ils avaient encore la tête sur les épaules, dans tout les sens du terme.
Mais dans la réalité, les meilleurs diner sont avec mes cousines, ou mes amis, et d'ailleurs, c'est pas grave si on dine pas.

Un petit creux dans la nuit:

Les restes du diner, ou une plaque de chocolat, ou une boite de gateaux, ou une banane. Mais en général, je mange pas la nuit. Ou alors je dors pas, je rentre de soirée, et dans ce cas, suivant les circonstances, Kebab ou assiette de pâtes.

En mode vous vous damneriez pour:

Ne plus jamais me faire de tâches quand je ne peux pas me changer, marcher sur des talons comme si de rien n'était malgré les pavés, et être capable de coudre comme je me l'imagine. Et oui, j'en ai rien à foutre de D&G et ses amis.

En boucle dans mon Ipod

Des génériques de dessins animés de mon enfance pour avoir la pêche, de la Bossa Nova pour me detendre, et des tubes des Rita Mitsouko pour chanter à tue-tête (Andy, dis-moi oui, oh oui, cheriiiiiiiiiiiiiiiiiiii)

Et je dois donc tagger d'autres blog, ça sera donc Flo, Bidou, Sand, et mes cousines sur notre blog commun.